L’enfant présente des difficultés langagières tôt dans son développement et celles-ci persistent jusqu’à l’âge adulte

Le trouble développemental du langage est généralement identifié vers l’âge de 4 ans (avant l’entrée scolaire). À cet âge, si des observations suffisantes ont été faites auparavant, il peut être envisagé que les difficultés langagières de l’enfant persisteront, à différents degrés de sévérité, tout au long de sa vie. Par exemple, si un enfant présente de faibles habiletés langagières à l’âge de 3 ans et que, malgré l’intervention (stimulation langagière), il présente encore des difficultés importantes sur le plan langagier à l’âge de 4 ans, il est envisagé que ses difficultés persistent dans le temps. Cet enfant obtiendrait alors un diagnostic de trouble développemental du langage. Avant 4 ans, le développement langagier est très variable et il est donc difficile de statuer sur la nature des difficultés de l’enfant.

 

Autres critères diagnostiques:

CIUSSS-CN Université Laval Alliance santé Québec